Résultats de la première enquête de climat scolaire auprès des personnels du second degré de l'Éducation nationale / Hélène Fréchou, Tamara Hubert, Mustapha Touahir

Publication de la DEPP / Note d'information MEN

FRECHOU, Hélène. Auteur | HUBERT, Tamara. Auteur | France. Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse (MENJ). Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). Bureau B3- Etudes sur les établissements et l'éducation prioritaire

Edité par Ministère de l'Education nationale et de la jeunesse. Paris - 2019

Châpo : Au cours du printemps 2019, les personnels du second degré de l’Éducation nationale (MENJ) ont répondu à une enquête de climat scolaire. Globalement, ils ont une perception positive du climat scolaire au sein de leur établissement. Dans leur très grande majorité, ils jugent leurs relations, avec les membres de la communauté éducative, bonnes ou très bonnes. Les hommes et les femmes ont une vision assez similaire du climat scolaire. Neuf personnels sur dix affirment effectuer des tâches qui leur plaisent. Cependant, six personnels sur dix disent ne pas avoir assez de temps pour bien les effectuer. Le sentiment de reconnaissance de la part de la hiérarchie est éprouvé par les trois quarts des personnels. Les enseignants du secteur public jugent le climat et les conditions de travail moins positivement que les autres personnels du secteur public. En éducation prioritaire et dans les lycées professionnels, le climat scolaire est certes jugé moins bon pour certaines dimensions, mais les conditions de travail décrites y sont plutôt favorables. Parmi les incidents graves auxquels sont confrontés les personnels, on trouve les contestations ou refus d’enseignement (35 %, mais cela est très rarement en lien avec les convictions personnelles des élèves), les moqueries ou insultes (24 %) et les menaces (12 %). Résumé : Les hommes et les femmes ont une vision assez similaire du climat scolaire. Neuf personnels sur dix affirment effectuer des tâches qui leur plaisent. Cependant, six personnels sur dix disent ne pas avoir assez de temps pour bien les effectuer. Le sentiment de reconnaissance de la part de la hiérarchie est éprouvé par les trois quarts des personnels. Les enseignants du secteur public jugent le climat et les conditions de travail moins positivement que les autres personnels du secteur public. En éducation prioritaire et dans les lycées professionnels, le climat scolaire est certes jugé moins bon pour certaines dimensions, mais les conditions de travail décrites y sont plutôt favorables. Parmi les incidents graves auxquels sont confrontés les personnels, on trouve les contestations ou refus d’enseignement (35 %, mais cela est très rarement en lien avec les convictions personnelles des élèves), les moqueries ou insultes (24 %) et les menaces (12 %).

Vérification des exemplaires disponibles ...

 

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Résultats de l’enquête Sivis 2018-2019 auprès des établissements publics et privés sous contrat du second degré / Hélène Fréchou | FRECHOU, Hélène. Auteur

Résultats de l’enquête Sivis 2018-2019 auprès des établissements publics et privés sous contrat du second degré / Hélène Fréchou

Publication de la DEPP/ Note d'information MEN | FRECHOU, Hélène. Auteur

Au cours de l’année scolaire 2018-2019, les chefs d’établissement du second degré public et privé sous contrat ont déclaré en moyenne 12,2 incidents graves pour 1 000 élèves. Un établissement sur trois ne déclare aucun incident, u...

Cote : NI 19.44

Crise sanitaire de 2020 et continuité pédagogique : les élèves ont appris de manière satisfaisante / Mériam Barhoumi, Laurent Blouet, Axelle Charpentier, Sophie Cristofoli, Hélène Fréchou, Tamara Hubert, Enzo Iasoni, Alexis Lermite, Hélène Michaudon, Robin Moyère, Danaé Odin-Steiner, Christelle Raffaëlli, Anaëlle Solnon, Alexia Stefanou, Mustapha Touahir, Boubou Traore, Philippe Wuillamier | BARHOUMI , Meriam. Auteur

Crise sanitaire de 2020 et continuité pédagogique : les élèves ont appris de manière satisfaisante / Mériam Barhoumi, Laurent Blouet, Axelle Charpentier, Sophie Cristofoli, Hélène Fréchou, Tamara Hubert, Enzo Iasoni, Alexis Lermite, Hélène Michaudon, Robin Moyère, Danaé Odin-Steiner, Christelle Raffaëlli, Anaëlle Solnon, Alexia Stefanou, Mustapha Touahir, Boubou Traore, Philippe Wuillamier

Publication de la DEPP/ Note d'information MEN | BARHOUMI , Meriam. Auteur

Près de huit parents sur dix considèrent que les activités proposées à leur enfant pendant la période de confinement de mars à mai 2020 étaient profitables et sept professeurs sur dix se déclarent globalement satisfaits de la faço...

DOI : 10.48464/ni-20-26

Cote : NI 20.26

Continuité pédagogique période de mars à mai 2020 : enquête de la DEPP auprès des familles et des personnels de l'Education nationale : premiers résultats / Meriam Barhoumi, Laurent Blouet, Axelle Charpentier, Sophie Cristofoli, Helene Frechou, Tamara Hubert, Enzo Iasoni, Alexis Lermite, Helene Michaudon, Robin Moyere, Danae Odin-Steiner, Christelle Raffaelli, Alexia Stefanou, Anaelle Solnon, Mustapha Touahir, Boubou Traore, Philippe Wuillamier | BARHOUMI , Meriam. Auteur

Continuité pédagogique période de mars à mai 2020 : enquête de la DEPP auprès des familles et des personnels de l'Education nationale : premiers résultats / Meriam Barhoumi, Laurent Blouet, Axelle Charpentier, Sophie Cristofoli, Helene Frechou, Tamara Hubert, Enzo Iasoni, Alexis Lermite, Helene Michaudon, Robin Moyere, Danae Odin-Steiner, Christelle Raffaelli, Alexia Stefanou, Anaelle Solnon, Mustapha Touahir, Boubou Traore, Philippe Wuillamier

Publication de la DEPP/ Document de travail | BARHOUMI , Meriam. Auteur

Le dossier « Continuité pédagogique - période de mars à mai 2020 - enquêtes de la DEPP auprès des familles et des personnels de l'Éducation nationale » aborde différentes thématiques. Sept enquêtes ont été menées auprès de parents...

Cote : DT 2020-E03

Chargement des enrichissements...